La cote somalienne Un village de pécheurs 06:32

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La cote somalienne Un village de pécheurs 06:32

Message  Satan le Jeu 27 Nov 2014 - 22:30

Il est 06:32; tu le sais, tu le sent, tu peux le vérifier à la belle montre que tu as "gagné" à un américain.
D'ailleurs, le ciel est presque clair, signe que le soleil va bientôt se lever. Les pécheurs sont déjà en mer, pour tenter de gagner leur modeste pitance aux premières lueurs de l'aube.
Les Libanais immigrés qui tiennent les petits commences sont déjà accoudés aux comptoirs, et essayer de négocier leurs prix.
Tu peux voir la bande de Youssouf, les petits voyous du coin, glandant, adossés contre un arbre en cherchant qui sera leur prochaine victime.

Tout le monde attend le levé du soleil, comme un signal que la journée commence...mais quelque chose ne va pas. Ils attendent toujours. Il est 06:32, et le soleil devrait se lever.

Les conversations tournent en rond; personne n'a l'air de se rendre compte de ce qui se passe. Ils parlent, désignent des choses, puis reparlent, redisent les même phrases, désignent les même choses dans le même geste, mais rien. Ils attendent.

Il est 06:32, et tu te rends compte que quelque chose ne va pas
avatar
Satan
Modérateur
Modérateur

Messages : 4612
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 51
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Guylain
Rôle dans l'asso: Victime brutale
Titre Honorifique: Traitre en chef

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cote somalienne Un village de pécheurs 06:32

Message  Saheyus le Dim 30 Nov 2014 - 12:22

"C'est une plaisanterie ?" J'attends encore dix minutes. Toujours le même cirque. Et ce soleil qui refuse de se lever. Mon sourire amusé se crispe sous l'effet de l'agacement. Depuis tant d'années, j'attendais que quelque chose se passe, et le destin choisit de tout figer.

Je me lève lentement, me dirige vers l'un des Libanais et glisse mes longs doigts dans sa poche pour en retirer un porte-feuille. Aucune réaction.
Je l'agite sous son nez, je claque des doigts devant ses yeux. Aucune réaction.
Toujours les mêmes mots en boucle.

L'idée de faire les poches de tous les habitants du village me traverse l'esprit un instant, mais je l'écarte aussitôt. Ça n'en vaut pas la peine.

"Rien à foutre du prix de ton poêle..."
Je lui enfonce son porte-feuille dans la bouche. Il continue à marmonner en mâchonnant le cuir.

Je soulève le marchand par le col et le projette sans ménagement de l'autre côté de son étal. Voila une expérience plus amusante. Va-t-il se fracasser la gueule par terre ? Va-t-il continuer à négocier le prix du poêle avec son plafond ?

Tandis que le marchand libanais traverse les airs, une image me vient à l'esprit. Et ceux qui marchent ? Est-ce qu'ils foncent vers les murs ? Ou est-ce qu'ils se "rembobinent" vers leur emplacement d'origine ?
avatar
Saheyus

Messages : 1497
Date d'inscription : 16/08/2012

Feuille de personnage
Nom IRL :: Marc
Rôle dans l'asso: Membre du CA et Responsable JDR
Titre Honorifique:

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cote somalienne Un village de pécheurs 06:32

Message  Satan le Dim 30 Nov 2014 - 21:33

Ils rembobinent vers leur pont de départ et refont le trajet


Dans tout ça, au bout d'un moment qui commence à t’inquiéter un peu, une seule chose semble évoluer sans tourner en rond; une navette rapide vient vers la plage au pied du village. Effectivement elle se comporte normalement, elle, et tout naturellement tu la regardes s'approcher. A son bord, 3 hommes. A cette distance tu n'arrives pas à voir s'ils sont armés ou s'ils portent des "uniformes" un peu plus standards que les vôtres, les pillards. L'un des trois est un noir au crane rasé; sa tête dépasse largement derrière la verrière de protection.
Lorsque le navire accoste, il est le premier à descendre et se dirige résolument vers toi
avatar
Satan
Modérateur
Modérateur

Messages : 4612
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 51
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Guylain
Rôle dans l'asso: Victime brutale
Titre Honorifique: Traitre en chef

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cote somalienne Un village de pécheurs 06:32

Message  Saheyus le Lun 1 Déc 2014 - 18:04

Voila quelque chose d'intéressant. D'un peu inquiétant aussi, j'espère que ce sont pas des officiels. Bah ! Je ferais avec, ça fait longtemps que je n'ai plus eu une mitrailleuse ou même une arme de poing, mais j'ai toujours un bon couteau à cran d'arrêt. Plus qu'assez pour prendre un type en otage et échapper aux deux autres si ça part en couille.

J'avance droit vers le type au crâne rasé, pas question qu'In'am Konaté ait l'air intimidé.

"C'est vous les responsables ? Vous avez le sens de la mise en scène. Bravo."
J'applaudis en affichant un sourire sarcastique et je m'approche un peu plus. J'examine l'équipement des trois hommes. Celui du plus proche, surtout, au cas où il faudrait prendre des mesures. Je dois être assez proche.

"Vous avez l'air d'être venu pour moi, vous devez savoir qui je suis. Et vous, vous êtes qui ?"
avatar
Saheyus

Messages : 1497
Date d'inscription : 16/08/2012

Feuille de personnage
Nom IRL :: Marc
Rôle dans l'asso: Membre du CA et Responsable JDR
Titre Honorifique:

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cote somalienne Un village de pécheurs 06:32

Message  Satan le Lun 1 Déc 2014 - 23:13

"oulah, direct le garçon, comme j'aime! Oui bien sur que c'est toi qu'on vient chercher"

L'homme regarde autour de lui les quelques blagues que tu as pu faire. tu peux voir qu'il porte uniquement une machette au coté. Les deux autres hommes qui restent à bord sont armés de revolver encore dans leurs Etuis.

"Omar Mandsour Saleh. Que la paix des Dieux soit sur toi, Konaté. Le "Boss" a besoin d'hommes comme toi. Des vrais guerriers. Avant que tu poses la question, la mise en scène comme tu dis, c'est ce dont est capable le Boss. Et il te propose de faire la même chose contre ses ennemis. Pas ici, mais partout, dans le monde. En échange, il t'accordera ce que tu as toujours voulu. Qu'en penses-tu?"
avatar
Satan
Modérateur
Modérateur

Messages : 4612
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 51
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Guylain
Rôle dans l'asso: Victime brutale
Titre Honorifique: Traitre en chef

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cote somalienne Un village de pécheurs 06:32

Message  Saheyus le Mar 2 Déc 2014 - 20:45

Je laisse échapper un sifflement admiratif et presque sincère.

"Salut à toi, Saleh, j'ai perdu la foi en un seul Dieu depuis longtemps, mais je te souhaite la paix divine à toi aussi, d'un seul ou de plusieurs, Inch'Allah, lui dis-je avec un sourire attristé.
C'est pas trop dans mes habitudes de bosser pour quelqu'un d'autre, mais si votre "Boss" peut faire un truc pareil, ça mérite réflexion. Et un certain respect. Je vais pas vous poser des questions stupides, du genre : "Qui c'est votre "Boss" ?" ou "Et ces ennemis que je vais devoir trucider ?". Ce sont des questions faites pour les lâches. J'aurais mes réponses bien assez tôt. Mais je veux qu'une chose soit bien claire. Je suis un vrai guerrier, oui, mais je suis surtout un meneur d'hommes. Commandant et Capitaine, ce sont des postes faits pour moi, mais certainement pas sous-fifre.

Ça vous va ?"

Je tends la main pour sceller l'accord. L'autre main à la ceinture, on ne sait jamais.
avatar
Saheyus

Messages : 1497
Date d'inscription : 16/08/2012

Feuille de personnage
Nom IRL :: Marc
Rôle dans l'asso: Membre du CA et Responsable JDR
Titre Honorifique:

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cote somalienne Un village de pécheurs 06:32

Message  Satan le Mer 3 Déc 2014 - 23:11

Il tique un peu, réfléchi à peine, et te tend la main:

-" bien venu alors. Tu seras libre de tes actes. Personne ne te dira ce que tu dois faire, du moment que le boss obtient ce qu'il veut.
La foi mon ami? Ne t'inquiètes pas, tu n'en a pas besoin la ou je t'emmène."

Il te fait signe de monter a bord. -" Des armes, des hommes, basé sur un super tanker, voilà ce que tu auras. Bien sûr, pour cela tu devras faire tes preuves. Tu te sents prêt?"
avatar
Satan
Modérateur
Modérateur

Messages : 4612
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 51
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Guylain
Rôle dans l'asso: Victime brutale
Titre Honorifique: Traitre en chef

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cote somalienne Un village de pécheurs 06:32

Message  Saheyus le Jeu 4 Déc 2014 - 1:06

'Très bien, j'ai hâte de savoir ce que veut votre Boss. Un super tanker, c'est une promesse alléchante, j'ai pris toute une région sous ma coupe avec dix fois moins d'argent qu'il n'en faut pour acheter un de ces méga pétroliers."

Je monte à bord du bateau. Voila qui promet. Un Boss ? Ca me rappelle mes jeunes années, quelle nostalgie...

"Ouaip, je suis prêt à faire mes preuves, ça sera l'occasion de reprendre la main, j'espère que j'ai pas trop rouillé. Non, j'en suis sûr, y a des choses qui ne s'oublient pas."
avatar
Saheyus

Messages : 1497
Date d'inscription : 16/08/2012

Feuille de personnage
Nom IRL :: Marc
Rôle dans l'asso: Membre du CA et Responsable JDR
Titre Honorifique:

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cote somalienne Un village de pécheurs 06:32

Message  Satan le Ven 5 Déc 2014 - 14:34

Vous naviguez un petit quart d'heure avant de discerner le bateau immense au loin.

-" Pour l'instant le patron voudra pas te voir; tu vas venir avec nous, on va préparer ce que va être le reste de ta vie, le matos dont tu as besoin, et la petite mission de "démarrage". Il s'agit de tomber sur 2/3 toubabs et de leur faire regretter d’être né. Ça te convient?"


Le super tanker est immense. Lorsque tu montes à bord, tu vois qu'il a été aménagé; les caisses sur le pont ont été transformées en chambrées, des armes circulent partout, des dizaines de personnes sont présentes. Visiblement ils sont prêts pour une guerre.

Omar te demande de le suivre, et il t’emmène à ta "suite", une cabine aménagée. Rien que pour toi

-" si tu as besoin de quoi que ce soit, femmes, hommes, ménage, nourriture, nous avons nos esclaves à bord. Tu 'as qu'à demander. Les cales servent de salle d'entrainement, d'armurerie et de stock. A toi de voir ce qui te plait le plus, tu es ici chez toi. Je reviendrais lorsque tu te seras installé, avec des détails sur la mission"
avatar
Satan
Modérateur
Modérateur

Messages : 4612
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 51
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Guylain
Rôle dans l'asso: Victime brutale
Titre Honorifique: Traitre en chef

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cote somalienne Un village de pécheurs 06:32

Message  Saheyus le Sam 6 Déc 2014 - 13:53

"Je n'ai jamais essayé de me spécialiser dans le toubab, mais ça peut être marrant.
Tu dois le savoir, Omar, mon petit frère avait choisi la piraterie. Il s'en sortait très bien, mais c'était qu'une lavette, un "entrepreneur", gras et mou, incapable d'utiliser un flingue. Tout ce qu'il avait, c'était des bons sponsors. Si je l'avais croisé, j'aurais dû lui faire sauter la calebasse, rien qu'par pitié. C'est ce qui m'a tenu éloigné de la mer et des toubabs avec leurs yachts.

Mais c'est de l'histoire ancienne. Putain, quand je pense que mon frère a fini derrière les barreaux parce qu'il croyait qu'on allait tourner un film à l'étranger avec lui dans le rôle du grand héros ! Quel con."

En arrivant sur le tanker, je regarde tout avec attention, je veux voir le plus de choses possibles. Comment les hommes regardent Omar Saleh, comment ils me regardent, de quoi ils ont l'air quand ils ne nous regardent pas, de quoi ils parlent quand ils chuchotent. Je sais que je ne suis pas très bon pour récupérer des infos, percevoir mon environnement, alors je me concentre particulièrement (HRP : On a combien de Volonté ?)

Une fois dans ma suite, j'écoute avec intérêt ce que me dit Omar, et profitant du fait que nous avons un peu bavardé sur le trajet, que l'on commence à se connaître, et que nous sommes dans un endroit qui m'est favorable (ma cabine), je lui tapote amicalement sur l'épaule : "C'est parfait. Content d'travailler avec toi, Omar, tu me rappelles un de mes meilleurs hommes, quand j'étais encore dans l'art de la guerre. Il est temps de m'y remettre pour de bon, envoie-moi une femme, avec tout ce qu'il faut pour me soigner, et je parle de mon apparence, sois bien claire là-dessus, pas de distraction pour le moment. On part pas à la guerre avec une barbe de trois jours et le corps couvert de crasse. Tu peux revenir me briefer dans 3H, j'aurais préparé tout ce qu'il me faut."
Il est temps de se faire des alliés. Des alliés plus fiables que les fils de putes qui m'ont crevé et jeté dans une rivière.

Je vais faire trois choses à bord du Tanker. D'abord, je vais soigner mon apparence, j'ai l'air d'un pouilleux, je veux avoir l'air d'un chef. J'ai profiterai pour tirer quelques infos à la femme qui s'occupera de moi.
Ensuite, je vais aller discuter avec les hommes. Il faut que je repère les plus fiables (en me basant sur mes premières observations) puis que je discute avec eux pour m'attirer leur confiance. Je vais pas les recruter maintenant, j'ai pas assez d'infos sur la mission, mais je dois savoir ce que chacun sait faire, et être capable de monter un petit groupe solide.
Enfin, je vais regarder le matos, choisir un petit calibre, un gros calibre (de type mitraillette) et une armure. Je compte sur mon ingéniosité plus que sur mes connaissances brutes pour choisir un attirail polyvalent et adaptable aux missions en retirant ou en ajoutant des éléments.
avatar
Saheyus

Messages : 1497
Date d'inscription : 16/08/2012

Feuille de personnage
Nom IRL :: Marc
Rôle dans l'asso: Membre du CA et Responsable JDR
Titre Honorifique:

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cote somalienne Un village de pécheurs 06:32

Message  Satan le Lun 8 Déc 2014 - 10:37

Omar ne répond rien lorsque tu lui racontes ta vie. Il te guide à travers le navire; tout ce que tu vois c'est que les hommes s'occupent de leurs affaires, des femmes et de leurs armes, mais il n'y a aucun signe de déférence ou particulier envers Omar ou toi
(comme précisé, vous n'aurez des points de volonté que lorsque vous aurez récupéré votre héritage; pour l'instant votre volonté c'est nada)

Discuter avec Omar? Oui, il t’écoute et semble t’apprécier, même si il parle peu en fin de compte. Quelque chose a dû l’énerver sur la route mais tu ne vois pas quoi.

La femme, une somalienne d'une vingtaine d'année, apporte le nécessaire pour te rendre présentable. Par contre elle hésite à te parler, ce n'est pas trop ce qu'on lui autorise à faire d'habitude. Parler c'est plutôt mal vu à bord. Mais bien sur, en la forçant un peu...

Ton petit tour dans le navire t'apprend que malgré l'organisation en amont (armes et ressources, zones bien déterminées, etc...) les hommes restent des petits pirates minables; bons à flinguer et attaquer, ce ne seront jamais des grands combattants.



Plusieurs heures après ton arrivée à bord, Omar reviens:
-" Bon j'ai les info. Un chinois, en Amérique. Le matin il sera dans une cantine, à toi de t'occuper de lui. On a quelqu'un qui va t'emmener la-bas des que tu seras prêt. Rejoins moi des que ce sera le cas au 24-2 (c'est le numéro de la cabine)"
avatar
Satan
Modérateur
Modérateur

Messages : 4612
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 51
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Guylain
Rôle dans l'asso: Victime brutale
Titre Honorifique: Traitre en chef

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cote somalienne Un village de pécheurs 06:32

Message  Saheyus le Lun 8 Déc 2014 - 13:39

Un homme de main qui parle peu est un bon homme de main. Je serais curieux d'en apprendre plus sur le passé d'Omar, un jour.
[HRP : D'accord, je n'avais pas compris ça pour la Volonté]

Quand la femme arrive, je n'hésite pas à insister pour obtenir des informations. Je lui fais comprendre qu'elle n'a rien à craindre de moi, tant qu'elle fait ce que je demande et qu'elle ne me ment pas. Si je dis qu'elle est autorisée à parler, c'est qu'elle est autorisée à parler.
Je ne ferais sentir de menace qu'en tout dernier recours, je préfère compter sur mon charme, quitte à lui faire miroiter un statut plus enviable que celui de vulgaire servante.

"Une seule cible ? Armée, je suppose ? Pas de garde rapprochée ? Il suffit de le tuer ? Pas de message à transmettre, rien à récupérer, peu importent les traces ?" Je suis surpris par la simplicité de la mission, ça sent le traquenard.
avatar
Saheyus

Messages : 1497
Date d'inscription : 16/08/2012

Feuille de personnage
Nom IRL :: Marc
Rôle dans l'asso: Membre du CA et Responsable JDR
Titre Honorifique:

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cote somalienne Un village de pécheurs 06:32

Message  Satan le Lun 8 Déc 2014 - 22:59

ok; entre ton astuce et ton charisme, je t'autorise 7 questions auxquelles je répondrais, sur des choses que peut savoir la femme.



-"ne t’inquiètes pas; ce qui compte, c'est que tu sois sur place à l'heure précise. Viens avec moi"

Il te laisse prendre ton matériel, voir des hommes si tu as besoin. Tu parcours plusieurs longues coursives avant d'arriver devant une porte peinte de nombreux dessins assez bizarres. Inconnus et jamais vus.

A l’intérieur, une vieille femme est assise dans une petite salle puante et étouffante de chaleur. Elle a un vieux bandage sur les yeux, sanguinolent. Lorsque tu arrives, Omar s'adresse à elle dans une langue dont tu ne comprends rien, tu remarques quand même qu'on est très loin des sonorités africaines.

Au moment ou tu veux parler, tu remarques que tu te tiens debout au milieu d'un dessin à la craie sur le sol...
avatar
Satan
Modérateur
Modérateur

Messages : 4612
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 51
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Guylain
Rôle dans l'asso: Victime brutale
Titre Honorifique: Traitre en chef

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cote somalienne Un village de pécheurs 06:32

Message  Saheyus le Mar 9 Déc 2014 - 19:55

[HRP : 7 questions ? pas mal, dur de trouver autant de questions pertinentes]

"Allez, dis-moi, et n'aie crainte, d'où viens-tu ? Comment es-tu arrivée ici ? Les hommes de ce navire ont l'air de vulgaires pirates, mais il doit bien y avoir une hiérarchie. Quelle place y tient Omar ? Quels sont les lieutenants importants sur ce pétrolier ? Ce vaisseau a l'air rempli de pirates à ras-bord, ça sent le trafic d'esclave, la contrebande d'armes... est-ce qu'il y a d'autres activités lucratives intéressantes menées à bord de ce bateau ? Je suis à peu près sûr que tu ne l'as jamais vu, mais tu as sans doute beaucoup entendu parler du Boss, dis-moi ce que tu sais sur lui, même les bruits de couloirs.
Et une dernière chose... qu'est-ce que tu serais prête à faire d'utile pour moi si je t'aidais ?"

Je prends une arme de précision fiable, comme un revolver Taurus, ainsi qu'un petite pistolet mitrailleur, comme un Glock 18. Je demande aussi un smartphone avec GPS ainsi que de l'utilitaire qui tienne dans mes sacoches (matériel de soin, couteau suisse, rations).
Vexé par la nature de ma première mission, j'hésite à recruter des hommes. Finalement, j'en prends un seul avec moi, un qui n'a pas la langue dans sa poche de préférence : il servira de témoin et, si nécessaire, de bouclier humain.

En entrant dans la petite salle puante, je réprime une grimace. C'était bien la peine de me faire beau.
Quand je remarque que je me tiens au milieu d'un dessin à la craie, je me tais et j'observe, faut pas perdre son sang-froid pour si peu... Avec un peu de chance, ça sera amusant.
avatar
Saheyus

Messages : 1497
Date d'inscription : 16/08/2012

Feuille de personnage
Nom IRL :: Marc
Rôle dans l'asso: Membre du CA et Responsable JDR
Titre Honorifique:

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cote somalienne Un village de pécheurs 06:32

Message  Satan le Mer 10 Déc 2014 - 13:15

-" Je viens d'un petit village de Djibouti; des hommes sont venus m'acheter à mes parents pour être esclave ici, et même que mon père demandais trop cher alors ils l'ont tué. Des chefs il n'y en a pas beaucoup; y'a des hommes comme toi ou Omar qui viennent de la part du Boss et qui commandent les autres."
Elle ne les connait pas, ils vont et viennent, contrairement aux autres qui eux vivent ici tout le temps. Elle ne sait pas ce qu'ils font ici; oui avant c’était des pirates contrebandiers et esclavagistes, moi elle ne voit rien de leurs activités extérieures. En tout cas elle voit parfois de nouvelles ou des enfants, mais c'est très grand ici. Le Boss. Non,elle ne sait rien, elle a assez à faire à son niveau pour contenter les hommes à bord pour ne pas trop s'occuper des gens supérieurs. Elle fera ce que tu l'obligeras à faire, c'est tout



L'aveugle commence à chanter un truc horrible à tes oreilles; ça dure, c'est chiant, ça commence à t'insupporter, au moment ou tu veux bouger tu es comme pris d'un vertige et de nausée! Tu t'effondres à quatre patte, tu vas pour hurler...

...et le froid t’empêche de parler. La douleur est partie, il fait frais et humide. Te voila dans une pièce luxueuse, seul avec ton compagnon. Ça ressemble à une chambre d’hôtel de ce que tu en sais. En regardant par la fenêtre, car la lumière t'a attiré, tu vois qu'il fait nuit et que c'est des néons qui éclairent la rue en bas; tu te trouves en face d'une enseigne géante, CHEZ LO NOUILLES 24/24
avatar
Satan
Modérateur
Modérateur

Messages : 4612
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 51
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Guylain
Rôle dans l'asso: Victime brutale
Titre Honorifique: Traitre en chef

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cote somalienne Un village de pécheurs 06:32

Message  Saheyus le Mer 10 Déc 2014 - 21:07

Mh, ils les prennent jeunes alors, ça limite les initiatives emmerdantes, ils ont pas tort. Dommage que celle-ci soit autant moutonnière, une lavette sans aucune volonté propre... je vais avoir du mal à en tirer quelque chose.

"Bon, on en reparlera plus tard."

[...]

Une vieille aveugle, des chansons... et puis quoi encore, c'est du bizutage ?
Bordel, qu'est-ce qu'elle fait à ma tête ? Arrhhh...

[...]
avatar
Saheyus

Messages : 1497
Date d'inscription : 16/08/2012

Feuille de personnage
Nom IRL :: Marc
Rôle dans l'asso: Membre du CA et Responsable JDR
Titre Honorifique:

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cote somalienne Un village de pécheurs 06:32

Message  Satan le Ven 12 Déc 2014 - 10:05

tu viens de voir le quelqu'un en question garer sa bagnole juste devant chez Lo.

Des trois types qui en sont sortis, deux avaient l'air jeune, habillés façon gansta à l’américaine, mais des asiatiques. Ils ont discuté 5 minutes, puis les deux jeunes sont rentrés dans la voiture, et le troisième, en costume bon marché, rentre et se dirige vers un autre chinois. Il tire une chaise, s'assoit à un bon mètre devant lui, et croise ses mains.

à cette heure tu ne discernes pas grand monde dans la rue. A part la boutique en dessous d'ou tu es ou les bruits indiquent une ouverture prochaine, c'est presque vide à part ce modeste restaurant.

L'homme qui est avec toi attend, l'air surexcité. Il te montre une caisse dans la pièce; dedans, lance roquette et grenades...
avatar
Satan
Modérateur
Modérateur

Messages : 4612
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 51
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Guylain
Rôle dans l'asso: Victime brutale
Titre Honorifique: Traitre en chef

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cote somalienne Un village de pécheurs 06:32

Message  Saheyus le Ven 12 Déc 2014 - 14:13

"Ahah, autant pour la subtilité ! On va pas refuser un cadeau pareil."
[HRP : J'oubliais, outre ce que j'ai pris, j'ai toujours une machette, mais ça je l'avais déjà avant de rejoindre le groupe]

Je ramasse quatre grenades que j'accroche tout autour de ma ceinture et fais signe à mon suivant d'en faire autant. Puis je dissimule les grenades avec mon haut, que ça fasse illusion au moins 2mn, quand ces crétins perdront leur temps à reluquer mon visage.

"Toi, tu vas prendre ce lance-roquette. Attends que je rentre dans le bar, et compte jusqu'à 10, compris ? Quand ce sera fait, dégomme-moi cette voiture depuis la fenêtre, puis rejoins-moi le plus vite possible. N'attaque personne, à moins que je tu n'entendes de premiers coups de feu."

Je me dirige vers le restaurant Chez Lo, j'entre sans faire de manière, avançant rapidement vers le comptoir, bien décidé à en finir. Je balaye la salle du regard à la recherche de ma cible dans le même temps, prêt à sortir deux grenades et à les lancer dans sa direction, peu importe la précision, l'important c'est de générer assez de chaos pour ne pas être pris pour cible par ceux qui seraient assez fous pour m'attaquer.
Juste avant l'explosion, je sauterai par-dessus le comptoir pour m'en servir d'abris.
avatar
Saheyus

Messages : 1497
Date d'inscription : 16/08/2012

Feuille de personnage
Nom IRL :: Marc
Rôle dans l'asso: Membre du CA et Responsable JDR
Titre Honorifique:

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cote somalienne Un village de pécheurs 06:32

Message  Satan le Sam 13 Déc 2014 - 15:39

Tout ce que tu vois c'est deux chinois en costard qui semble se friter grave


tu joues dans Chez LO maintenant
avatar
Satan
Modérateur
Modérateur

Messages : 4612
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 51
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Guylain
Rôle dans l'asso: Victime brutale
Titre Honorifique: Traitre en chef

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cote somalienne Un village de pécheurs 06:32

Message  Satan le Mer 7 Jan 2015 - 22:38

il fait frais et humide. Te voila dans une pièce luxueuse, seul avec ton compagnon africain du debut. Ça ressemble à une chambre d’hôtel de ce que tu en sais. En regardant par la fenêtre, car la lumière t'a attiré, tu vois qu'il fait nuit et que c'est des néons qui éclairent la rue en bas; tu te trouves en face d'une enseigne géante, CHEZ LO NOUILLES 24/24
tu viens de voir le quelqu'un en question garer sa bagnole juste devant chez Lo.

Des trois types qui en sont sortis, deux avaient l'air jeune, habillés façon gansta à l’américaine, mais des asiatiques. Ils ont discuté 5 minutes, puis les deux jeunes sont rentrés dans la voiture, et le troisième, en costume bon marché, rentre et se dirige vers un autre chinois. Il tire une chaise, s'assoit à un bon mètre devant lui, et croise ses mains.

à cette heure tu ne discernes pas grand monde dans la rue. A part la boutique en dessous d'ou tu es ou les bruits indiquent une ouverture prochaine, c'est presque vide à part ce modeste restaurant.

L'homme qui est avec toi attend, l'air surexcité. Il te montre une caisse dans la pièce; dedans, lance roquette et grenades...
avatar
Satan
Modérateur
Modérateur

Messages : 4612
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 51
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Guylain
Rôle dans l'asso: Victime brutale
Titre Honorifique: Traitre en chef

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cote somalienne Un village de pécheurs 06:32

Message  Saheyus le Jeu 8 Jan 2015 - 10:26

Je murmure : "Au moins, je ne suis pas revenu trop loin en arrière..."
Quand mon "compagnon" me regarde d'un air intrigué, j'ajoute : "T'emporte pas trop avec ces engins, tu pourrais te tuer tout seul. Maintenant qu'on est tranquille, profitons-en pour nous poser 10mn." Je cherche ostensiblement un micro "Aide-moi."

Une fois que j'ai rapidement vérifié la salle, je m'assieds avec un air grave (je ne m'attends pas vraiment à trouver un micro, c'est juste une précaution, si possible j'utilise mon ingéniosité pour déduire les caches probables, car je ne peux pas me fier à ma perception).

"Bon, je suis Konaté, et je suis ton supérieur. Tu vas m'appeler "Chef". Qu'est-ce que tu sais du Boss ? Tu as déjà entendu son nom ? Est-ce que tu connais quoi que ce soit de la cible ?"

[HRP : Pour utiliser le lance-roquettes, c'est quelle carac ?]
avatar
Saheyus

Messages : 1497
Date d'inscription : 16/08/2012

Feuille de personnage
Nom IRL :: Marc
Rôle dans l'asso: Membre du CA et Responsable JDR
Titre Honorifique:

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cote somalienne Un village de pécheurs 06:32

Message  Satan le Sam 10 Jan 2015 - 15:51

c'est du meta jeu. quand tu cherches quelque chose, tu utilises ta perception ET ton astuce. Si tu as des carac pourries dans certains domaines tu ne peux pas toujours le compenser par une autre. On doit jouer ses défauts aussi.
un lance roquette c'est dextérité. Et tu ne trouves rien de particulier dans la pièce


-"heu...oui chef. Mais je sais pas, le boss. C'est le patron quoi, je l'ai jamais vu moi. Y'a que les chefs qui le voit. Il paye tout ce que je veux, j'ai à manger, des femmes, un boulot, c'est tout. Et non, je sais rien sur qui on doit tuer, c'est vous le chef, je fais que vous suivre"

les deux chinois sont dans le restaurant. ils ont l'air de se parler tranquilement
avatar
Satan
Modérateur
Modérateur

Messages : 4612
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 51
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Guylain
Rôle dans l'asso: Victime brutale
Titre Honorifique: Traitre en chef

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cote somalienne Un village de pécheurs 06:32

Message  Saheyus le Dim 11 Jan 2015 - 22:10

[HRP : A mon avis, le choix devrait revenir directement au MJ, qui devrait indiquer la ou les caracs correspondant aux actions dans sa réponse. Mais comme tu demandais dans les règles qu'on l'indique nous-mêmes, j'essaye naturellement de mettre en avant mes qualités.
Mh, j'ai vu le résultat d'un lance-roquette entre les mains d'un homme maladroit et non formé comme moi, alors je ne vais pas y toucher.]

"Je vois. C'est bien dommage. Va falloir s'en occuper d'homme à homme."
Je l'attrape par l'épaule, serrant avec force pour m'assurer qu'il ne s'échappe pas.

"Ecoute-moi bien maintenant. J'te donne une chance d'avoir bien mieux que d'la bouffe et des femmes. J'te donne une chance d'avoir la puissance et la gloire. Est-ce que tu as les tripes pour ça ? Est-ce que tu es prêt à me suivre, jusque dans le Jahim, jusque dans le feu brûlant ?"

S'il ne répond pas oui très vite, si je ne sens aucune flamme, aucune honnêteté en lui, je dégaine mon arme blanche et le plante dans l'abdomen avant de remonter jusqu'à ses côtes. Sinon, je le laisse m'accompagner.
Dans un cas comme dans l'autre, s'il n'y a pas de complication, je suis prêt à aller voir ce drôle de chinois dans le resto. Je prendrai seulement quelques grenades avec moi.
avatar
Saheyus

Messages : 1497
Date d'inscription : 16/08/2012

Feuille de personnage
Nom IRL :: Marc
Rôle dans l'asso: Membre du CA et Responsable JDR
Titre Honorifique:

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cote somalienne Un village de pécheurs 06:32

Message  Satan le Lun 12 Jan 2015 - 23:31

et bien non, il ne répond pas tout de suite; tu ne sais si c'est par lâcheté ou devant ton air autoritaire, en tout cas tu finis les mains couvertes de sang et les tripes du pauvre gars qui se répandent sur le sol.

on attend une réponse de Nico sur son post, après tu pourras continuer sur Chez LO, marchand de nouilles ou vous jouerez en commun


en tout cas tu te diriges vers le restaurant, traversant tranquillement la rue tes grenades sous ta veste
avatar
Satan
Modérateur
Modérateur

Messages : 4612
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 51
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Guylain
Rôle dans l'asso: Victime brutale
Titre Honorifique: Traitre en chef

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cote somalienne Un village de pécheurs 06:32

Message  Satan le Dim 8 Fév 2015 - 22:39

La balle est dans le bitume de la route. Tu as tiré dans sa tête et la balle a traversé la vitre

La première voiture que tu trouves est dans une des rues en pente si célèbre à San Francisco.
Impossible d'ouvrir la portière sans matériel, tu es obligé de péter la vitre. Et merde. Ya rien pour mettre une clef!

Tu abandonnes vite fait pour t'eloigner et tenter ta chance plus loin. Tu finis par trouver un véhicule assez ancien pour que tu puisses demarer vite.

Bon, un noir cramé du visage en tenue degueu à l'air louche, tu sais qu'on t'a reperé.
Tu reviens à la première voiture et tu la transforme en fournaise rapidement (tu allumes avec quoi?) Puis tu files vers les pagodes. La route monte sévère et quitte la ville pour aller se perdre dans une forêt brumeuse.
Soudain, derrière toi, un gyrophare ; une voiture de police te demande de te ranger sur le côté par haut-parleur
avatar
Satan
Modérateur
Modérateur

Messages : 4612
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 51
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Guylain
Rôle dans l'asso: Victime brutale
Titre Honorifique: Traitre en chef

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cote somalienne Un village de pécheurs 06:32

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum