Moscou, chez mamie

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Moscou, chez mamie

Message  Satan le Sam 13 Déc 2014 - 15:33

Rappel du premier message :

Merinda et Arkadi sont chez Babouchka...
avatar
Satan
Modérateur
Modérateur

Messages : 4612
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 51
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Guylain
Rôle dans l'asso: Victime brutale
Titre Honorifique: Traitre en chef

Revenir en haut Aller en bas


Re: Moscou, chez mamie

Message  Satan le Ven 16 Jan 2015 - 18:35

La voiture a l'air normale, en tout cas le tableau de bord n'indique rien de particulier. A part que c'est un monstre surgonflé et que la moindre pression sur accélérateur fait monter les décibels.

Il te faut quelques minutes pour comprendre que le plan montre le chemin jusqu'à la voie Mnevniki qui part vers l'ouest, une grande artère à 4 voies. Tu lances la voiture entre les voitures à l’arrêt et t'engage dans une petite ruelle qui débouche sur une rue à l'air tranquille. Sauf qu'en très peu de temps vous voyez des spots vous éclairer, des hélicos (la police, ou des journalistes?) vous éblouissant depuis le ciel; pour sur, votre petite cavale en pleine nuit n'est pas passé inaperçue.

De fait, les rues sont vides car vous vous apercevez que les routes transversales ont été bloquées. La police a tracé un chemin pour vous! Enfin vous comprenez pourquoi; devant vous à plusieurs centaines de mètres, un barrage a été placé qui vous bloque la route. Nul espoir de faire demi-tour, les voitures qui bloquaient les rues se sont engagées derrière, et vous les voyez au loin qui gardent leurs distances, mais vous empêchent toute retraite.





avatar
Satan
Modérateur
Modérateur

Messages : 4612
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 51
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Guylain
Rôle dans l'asso: Victime brutale
Titre Honorifique: Traitre en chef

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moscou, chez mamie

Message  Loubianka le Sam 17 Jan 2015 - 10:34

Des rues vides, c'est bien mais c'est louche. Et en effet la situation prend rapidement une tournure préoccupante.

Si la police est vraie (mais que ce soit des amis du propriétaire de la voiture, en colère après Babouchka, ce ne serait pas étonnant), si la police est vraie donc, je suis dans une belle mouise équivalente à une longue vie carcérale. Chauffard, proxénète, preneur d'otages, trafiquant de berlines, de petites filles et de personnes âgées ... les chefs d'accusation ne manqueront pas, merci babouchka. Gardons la tête froide.

On avance vers le "barrage". Je ralentis mon véhicule, je plisse les yeux et regarde attentivement de quoi est fait ce barrage et s'il offre la moindre ouverture.

La voiture du fils d'Héphaïstos est puissante, peut-être indestructible et prête à réagir comme un tigre à la moindre pression. Est-ce que je vois un espace côté trottoirs ? Sont-ce des voitures qui forment le barrage ou des barrières ? C'est pas le moment de se précipiter. Pas encore. Observons, collectons et classons les infos disponibles.

Tout en zieutant je demande d'une voix blanche à ma passagère arrière.

-"Merinda que peux-tu capable de faire avec ton surf magique ? La placer loin là-bas et le faire plus grand ? Pour que la voiture monte dessus et passe par-delà avec la vitesse ? Ou c'est impossible selon ton opinion ?"

Demandé-je en pointant le barrage, me souvenant des prouesses de la fille avec son instrument. S'en servir de rampe de lancement par dessus le barrage c'est crédible ? Ok mon esprit se détraque un peu, mais la situation s'y prête.
avatar
Loubianka

Messages : 321
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Lou
Rôle dans l'asso:
Titre Honorifique:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moscou, chez mamie

Message  Shikata ga nai le Sam 17 Jan 2015 - 13:26

Mais qu'est ce qu'il raconte. Il a du prendre un coup à la tête lors du choc.
Je pense à sauter en marche et me casser toute seule d'ici, mais je vais pas commencer à lâcher mes alliés, ça se fait pas.

-"Euh, suis loin d'être sûre que mon privilège puisse servir de tremplin. La voiture est très grosse."

Quoique, pourquoi pas ? ça serait pas le truc le plus fou de la journée.

Si les keufs bossent avec celui qui a invoqué la bestiole on va pas s'arrêter taper la discute.

-"Enfin, si vous avez pas d'autre idée je veux bien essayer. Vous voyez un coin où on peut passer ? Si oui dites le vite !"

Je me détache et passe sur le siège passager avant.

-"Bon déjà si on voit un truc pour crever les pneus le surf peut servir de protection pour les roues"

J'observe le barrage qui se rapproche et prépare quelques autres plans désespérés en fonction de ce que j'en verrai.

Je me retrouve à chercher des yeux un endroit qui peut servir de tremplin à la tire sur-gonflée ou qui pourrait se transformer en tremplin en y calant un snowboard pour faire décoller les roues d'un côté de la voiture pour qu'elle ne roule plus que sur deux roues et passer entre les caisses des flics comme dans les films.

Autre truc auquel je pense avant de bien voir le barrage, trouver un endroit où je pourrais coincer un surf ou un snow pour soulever assez l'avant de la caisse pour qu'elle poursuive sur un vrai tremplin. Une sorte d'amorce de tremplin pour en compléter un incomplet.


________________________________________________________
Convictions :courage 0, endurance 1, expression 0, loyauté 0

Volonté : 6/7
Légende : 1/1
avatar
Shikata ga nai

Messages : 1416
Date d'inscription : 09/01/2010
Age : 38
Localisation : Planète Terre

Feuille de personnage
Nom IRL :: Frédéric
Rôle dans l'asso: Pascal de rechange
Titre Honorifique: Pacifiste extrêmiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moscou, chez mamie

Message  Satan le Mer 21 Jan 2015 - 1:18

Bon, un plan est en train de se construire dans ta tête Arkadi.

D'abord, la pauvre Mérinda sort dans le froid pour calmer son surf version grande taille au niveau des roues. Puis elle revient en frissonnant à l'avant de la voiture.

Le barrage est composé de voitures sur l'exterieur,  des 4x4 imposants vers le centre, et l'espace au milieu pour sur c'est une barrière à clous. Et derrière tout ça des hommes armés prêts à faire feu.

Non ce ne sont pas des hommes à celui qui vous a attaqué.  On est à Moscou, et vos turpitudes ne laissent pas les vrais autorités indifférentes. De plus les hommes de l homme en noir sont trop loin maintenant.

Bref. Arkadi, tu sais que c'est possible. Tu lances la voiture à fond, vous collant au fauteuil tellement elle est puissante. Très vite la police tire, et quelques balles viennent traverser le pare brise ou le capot avant. La plupart touchent le surf.
Malheureusement Mérinda tu hurles de peur jusqu'à sentir une douleur intolérable au torse: tu saignes. Beaucoup.

D'un coup de frein extrêmement violent, la voiture dérape et glisse en faisant un 360*, envoyant le surf voler vers les voitures stationnées devant vous. Lorsque tu redresses la voiture Arkadi, tu vois que le surf s'est à moitié planté dans une des voitures. Une rampe parfaite! Pour deux roues...tu relances la voiture. Quelques balles retouchent la voiture, mais trop tard. Les policiers se jettent sur le côté lorsque tes roues attaquent le "tremplin" et la moitié de de la voiture décolle, vous emportant dans un incroyable tonneau aérien au dessus de l'asphalte....

Merinda tu vis ce moment presque au ralenti,  entre l'impression de vivre l'ultime rouleau de la vague la plus dangereuse du monde, et le truc le plus débile que tu as jamais fait. Tu vois le monde se retourner autour de toi, ta tête à quelques centimètres des clous du barrage de l'autre côté de ta fenêtre, au son 'un " YAHAAAA" hurlé par Babouchka qui visiblement s'est réveillée au bout moment...


Voilà comment ça se passe dans ta tête Arkadi. La suite dépend de toi: la difficulté est de 7, et tu DOIS UTILISER DEXTERITE  Dis moi ce que tu utilises pour réalisé ça, sinon scroutch...
La légende c est faire un truc hors de l ordinaire, la volonté pour se dépasser, et les convictions c est spécifique.  Regarde dans les règles comment ça fonctionne.

Bien sûr, si tu veux ça ne se produit pas. On revient en arrière au moment où vous êtes arrêté
.


Dernière édition par Satan le Jeu 29 Jan 2015 - 22:44, édité 3 fois
avatar
Satan
Modérateur
Modérateur

Messages : 4612
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 51
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Guylain
Rôle dans l'asso: Victime brutale
Titre Honorifique: Traitre en chef

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moscou, chez mamie

Message  Loubianka le Jeu 29 Jan 2015 - 9:26

[HRP. Je tente le super-banco : Ma DEX est de 2, j'ajoute 1 point de volonté et 4 points de légende = 7. Advienne que pourra ! Razz ]

Mon idée paraît folle au premier abord mais l'enchaînement des événements et des probabilités, qui se déroule à toute vitesse sous mes yeux, me laisse percevoir une réussite. Oui, cette entreprise hallucinante est théoriquement possible.

Du moins la voiture paraît-elle assez puissante, et le surf de Merinda permet selon tous mes calculs d'en supporter la charge et de nous servir de rampe de lancement, en plus de nous servir de protection. Et puis, j'en suis capable. Je peux conduire cette berline de feu et réaliser ce miracle, en osmose parfaite avec la fille de l'eau et Héphaïstos.

Il y a bien sûr le risque de recevoir une balle, les flics vont tirer c'est évident. Cette idée me glace le coeur et me laisse la tentation de tout arrêter. Pourtant notre destin se trouve là-bas, derrière ce barrage, et non derrière les barreaux. De toute façon, si Merinda doit mourir, je me suiciderai, après avoir tué babouchka. Et ce sera l'Harmonie parfaite entre nous.

Fort de ces convictions, les mains moites et la sueur aux tempes, je réponds à Merinda.

-"J'ai pas une autre idée mais je vois où nous allons aller passer. Ton grand gros surf pose le sur le niveau des roues de voiture. Cela arrêtera les boulets. Ensuite ... on ira."

La suite, inutile de la raconter puisqu'elle allait bientôt la vivre. J'ai une pensée pour Dieu pour lui prier de nous assister et je mets le pied au plancher dès que Merinda est à bord.
avatar
Loubianka

Messages : 321
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Lou
Rôle dans l'asso:
Titre Honorifique:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moscou, chez mamie

Message  Shikata ga nai le Ven 30 Jan 2015 - 0:13

-"D'ac M'sieur Ark. Je reviens"

Je descend en vitesse de la voiture skateboard en main.
Brr ça s'est pas réchauffé.

Je transforme le skate en surf et le fixe en m'appliquant à l'endroit indiqué par M'sieur Arkadi (dex2 +1 point de volonté)

Je replonge ensuite rapidement à l'intérieur de la voiture et boucle ma ceinture.

-"C'est bon M'sieur Ark, à vous de jouer. Rock'n'Roll !

Dès me mon compagnon est concentré sur la conduite et que la voiture accélère, je détache discrètement ma ceinture (astuce 4).

La voiture prend de la vitesse et... putain les enfoirés ils nous tirent dessus.
Dès que la première balle touche le surf, je lâche la ceinture que je faisais semblant de tenir, plonge vers la banquette arrière et me mets en boule derrière le siège.

Je vois M'sieur Arkadi tirer le frein à main et la voiture fait un tour complet en faisant crisser les pneus.

Pendant que le pilote est occupé a poursuivre son plan, j'ouvre la vitre arrière.

Je profite du moment où les coups de feu s'espacent pour jeter un coup d’œil à l'extérieur.
J'ai dit que mon surf pouvait peut-être servir de tremplin, pas que j'allais le laisser là.

La voiture prend de plus en plus de vitesse. J’agrippe la portière à deux mains et me prépare.
Au moment où la roue avant de la voiture touche le surf le sors complètement par la vitre ouverte et met une main sur mon surf qui commence à partir en morceaux. Là la deuxième roue roule sur le surf qui explose et se reconstitue dans ma main en se retransformant en skate. J'ai alors les deux pieds sur l'extérieure de la portière, mais ça ne dure pas car la voiture continue à partir en vrille.

Je fais disparaître mon privilège. J'ai déjà un énorme skate dont je dois m'occuper sous les pieds.

J'ai déjà fait cette figure avec un skate normal, mais faire une espèce de kickflip improvisé avec une voiture en partant de la portière pour me retrouver après un tour complet de la caisse à l'intérieur, c'est une putain de grande première (agi 6 + légende 1 + volonté 1 = 8 + petit singe et grâce féline)

________________________________________________________
Convictions :courage 0, endurance 1, expression 0, loyauté 0

Volonté : 4/7
Légende : 0/1
avatar
Shikata ga nai

Messages : 1416
Date d'inscription : 09/01/2010
Age : 38
Localisation : Planète Terre

Feuille de personnage
Nom IRL :: Frédéric
Rôle dans l'asso: Pascal de rechange
Titre Honorifique: Pacifiste extrêmiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moscou, chez mamie

Message  Satan le Dim 1 Fév 2015 - 23:57

Tout se passe comme au ralentit. A part le cri de Babouchka à l’arrière, tout se passe comme tu l'avais pensé Arkadi, si ce n'est que tu ignorais que la petite à tes cotés était si douée.

Finalement la balle passe au travers du siège et se perd dans la nuit; les policiers sont bouche béante, à voir une voiture faire un looping aussi proche d'eux qu'ils pourraient presque la toucher, avec une fillette en maillot de bain qui court sur al voiture en rotation. Ça risque d’être dur de le mettre dans leur rapport...Heureusement pour eux, les camera de télévision ont tout filmé du ciel.

La voiture tourne...Arkadi tu restes crispé sur le volant; et Babouchka décolle de son siège arrière, ses bigoudis dans le vent frais de la nuit, et d'un seul coup si comme si tout se faisait en accéléré: la voiture retombe sur ses roues au même moment ou Merinda se retrouve assise à sa place; Babouchka rebondit sur le siège et émet un "HOC" bruyant lorsque son dentier claque sur lui même. La voiture rebondit, et elle part dans tous les sens! Heureusement un fourgon blindé est là, et votre voiture va glisser sur son flanc, ce qui vous remet dans une bonne direction. Des que les roues ont accroché l'asphalte à pleine puissance, la voiture file comme une flèche à plein régime et laisse sur place les forces de l'ordre complètement perdu. En 3 secondes, vous voila seuls sur la grande route, même l'hélicoptère de la télé semble vous avoir perdu.


Vous filez, la vitesse est vertigineuse, mais la voiture ne semble pas avoir souffert. Au moment ou vous alliez vous demander ou aller, un bruit infernal se fait entendre, et une ombre gigantesque vous dépasse: c'est votre tour d’être ébahis: un immense avion de transport de l'armée descend sur la route devant vous, et se met à votre vitesse pendant que sa passerelle arrière s'ouvre telle une gueule géante.

-"Alors mon petit, qu'est-ce que tu attends?" te dit babouchka en souriant
avatar
Satan
Modérateur
Modérateur

Messages : 4612
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 51
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Guylain
Rôle dans l'asso: Victime brutale
Titre Honorifique: Traitre en chef

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moscou, chez mamie

Message  Loubianka le Lun 2 Fév 2015 - 16:09

Je suis tellement focalisé sur mon plan prévisionnel, cochant mentalement chacune de ses étapes miraculeusement remplies, que je ne profite pas du tout du spectacle d'acrobaties livré par la jeune Australienne, qui se sauve elle-même la vie faisant fi de mes pronostics. Tout ce que je retiens c'est l'heureuse absence d'éclaboussures sanglantes. Voilà une étape que je suis heureux de ne pas cocher.

Le cri et les bruits bizarres de babouchka me rassurent aussi sur son compte.

La gamine revient tout naturellement et lestement à sa place alors que je termine l'improbable looping. Mes doigts sont vissés sur le volant, j'essaie de maintenir la trajectoire mais la caisse n'en fait qu'à sa tête. Je bénis le fourgon blindé que nous rayons allègrement, et qui nous remet sur la trajectoire. C'est pas élégant, mais efficace.

Et de nouveau me voilà plaqué violemment au dossier de mon siège -trempé de sueur, désolé pour le proprio- lorsque je repars en trombe, comme une fusée, sur le boulevard désert. Personne derrière nous, youpi. Wahou.

Enfin je respire.

[en russe]-"Ça va ?"

Dis-je bêtement en essayant de détendre mes coudes tout crispés. C'est que moi et mon corps commençons à nous rendre compte de la folie qu'on vient de tenter. Pas sûr qu'on serait prêt à le refaire là tout de suite.

Mais pas le temps de commenter et se réjouir, voilà qu'un nouveau véhicule volant vient nous tenir compagnie. Je pâlis. Il va nous écraser ou...

Non, il nous dépasse et ... ouvre sa passerelle arrière, tout simplement. Ma mâchoire du bas est descendue sans prévenir, je la remonte en un claquement de dents et m'essuie le front d'un geste gauche de manche de chemise mouillée.

[en russe]-"J'imagine que ça veut dire que je peux rentrer là-dedans ? C'est toi qui décide."

Je jette un œil dans le rétro pour voir le sourire de l'aïeule.

[en russe]-"Tu pourrais me féliciter, j'ai pas fait ça toute ma vie moi !"

Je m'engage sur la passerelle d'un bon coup d'accélérateur frimeur. Ben quoi ? Faut en profiter. Et je regarde brièvement ma passagère, soulagé.

-"Pardon Miranda, anglais. As-tu pris de nouveau ton surf ? Es-tu OK ?"

Je guette ensuite pour voir ce qui nous attend à l'intérieur de ce hangar volant.
avatar
Loubianka

Messages : 321
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Lou
Rôle dans l'asso:
Titre Honorifique:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moscou, chez mamie

Message  Shikata ga nai le Lun 2 Fév 2015 - 17:56

Me voilà de nouveau à l'intérieur de la voiture qui se met à rebondir.

Plus grand chose à voir avec un skate.
Je me tiens comme je peux pour pas percuter la vieille dame.

Pas le temps de m'en inquiéter plus que ça qu'on se met à glisser contre un putain de fourgon que j'avais pas vu.
Pas fâché d'être revenue à l'intérieur. Le flip c'était cool, mais je ne suis pas encore prête à enchaîner les figures.

Je me mets à crier comme dans un grand huit.

-"Yeeeeeeeeeeah ! Encore !"

Puis plus calmement en regardant la vieille dame

-"Euh... pardon, j'veux dire bien joué M'sieur Ark."

Je profite que la voiture va maintenant en ligne droite pour refermer la vitre en grelottant.

-"Dites, c'est quoi cette ombre ?"

Rha je comprends rien à ce qu'il raconte.

J'observe ensuite bouche bée la suite des événements.

Nan, on va pas rentrer dans un avion en marche quand même ?

Je ne percute pas tout de suite qu'il me parle de nouveau en anglais.

-"Euh... Yep, ça va, je l'ai, tout est OK. Merci.
Et, euh... au fait, c'était prévu l'avion ?"
avatar
Shikata ga nai

Messages : 1416
Date d'inscription : 09/01/2010
Age : 38
Localisation : Planète Terre

Feuille de personnage
Nom IRL :: Frédéric
Rôle dans l'asso: Pascal de rechange
Titre Honorifique: Pacifiste extrêmiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moscou, chez mamie

Message  Satan le Mar 3 Fév 2015 - 13:19

La voiture rugit en montant la passerelle. A peine arrivés dans la soute, le bruit des moteurs de l'avion deviennent assourdissant lorsqu'il reprend de l'altitude et referme la hayon arrière.

-"Bien sur que c’était prévu, te répond la vieille dame; tu ne crois tout de même pas que Babouchka vous aurez laissé sans moyen de sortir de là!"

Elle sort de la voiture en s’étirant et en réajustant sa robe de chambre. La perte d'un de ses chaussons semble l'irriter un peu, mais elle s'engage vers l'avant de l'avion d'ou vous pouvez voir le poste de pilotage. Elle appelle en chinois et Zhangyú, l'asiatique qui se trouvais dans l'appartement se retourne vers vous en souriant et vous fait un coucou de la main.

Entre la soute et le poste de pilotage il n'y a pas vraiment de cabine, juste un espace avec deux bancs et une table basse; par contre des conserves, des bouteilles d'eau, une de vodka et des couvertures sont posés dessus.

Dans la soute, à part votre voiture, de grandes caisses à l'aspect militaire sont accrochés par des filets de maintien. A part ça, rien d'extraordinaire.

Babouchka sort une thermos et se sert un thé camomille-fruit de la passion vu l'odeur, et s'installe sur un des bancs en posant une couverture sur ses genoux.

"La route va être longue, et il fait froid dans ce genre d'avion. Toi la devochka, regarde dans l'armoire, Zhangyú a du préparer des vêtements pour toi; il a toujours eu un gout prononcer pour la mode, il a du choisir la bonne taille."

Quand tu regardes, tu hesites...effectivement c'est à ta taille, mais tu n'avais jamais vu de vetements comme ça à part dans des parodies des années 70; le vert pimpant à reflet brillant cotoit le jaune pisseux du plus pauvais gout, et les chaussures à talonnette qui brille de mille feu, ça sort de La fièvre du samedi soir, non?

"Alors, on va ou? Il vous a dit quoi le vieux Ho?"



avatar
Satan
Modérateur
Modérateur

Messages : 4612
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 51
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Guylain
Rôle dans l'asso: Victime brutale
Titre Honorifique: Traitre en chef

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moscou, chez mamie

Message  Shikata ga nai le Mar 3 Fév 2015 - 15:00

Bien sûr que c'était prévu. Putain ça m'énerve qu'on m'explique jamais rien.

Enervée, je passe une mèche de cheveux derrière l'une de mes oreille et m'apprête à répondre quand la surprise me fait oublier ce que j'allais dire.

Nom de Bob, mais c'est qu'elle parle anglais l'ancêtre en fait.

Je regarde ce qui m'entoure sans comprendre à quoi va servir toute cette merde.

-"L'armoire, OK."

J'ouvre grand les yeux en sortant ce que je trouve

-"Wow, C'est quoi ces fringues. Même Daphné et Vera porte des trucs moins horribles dans le vieux film. Nom de Bob, y a pas une date limite sur ces trucs là ? Euh... pardon, ce que j'voulais dire c'est merci M'sieur Z, c'est euh... la bonne taille." Pas compris son nom mais ça avait l'air de commencer par ça.
Rho lala, les pompes, elles ont du servir à marcher sur la lune.

Je m'habille en vitesse et me dirige vers une couverture

-"Le vieux, euh... pardon, M'sieur Ho il a dit plein de trucs que j'ai pas capté. Faudra d'mander à M'sieur Arkadi pour les détails. En gros il a dit que comme j'avais eu une vision de San Francisco c'est là qu'il fallait aller. Comme je dis, je comprend pas parce que j'ai pas eu de vision, j'ai juste rencontré un allié qui venait de là quand je suis tombé sur Manu. M'enfin les States c'est cool."

Je prend une couverture et monte m'installer dans un filet.
avatar
Shikata ga nai

Messages : 1416
Date d'inscription : 09/01/2010
Age : 38
Localisation : Planète Terre

Feuille de personnage
Nom IRL :: Frédéric
Rôle dans l'asso: Pascal de rechange
Titre Honorifique: Pacifiste extrêmiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moscou, chez mamie

Message  Satan le Mar 3 Fév 2015 - 15:41

Lorsque tu as finis de parler à l'armoir à vetement, le chinois te regarde en souriant en faisant le signe ok avec son pouce; visiblement il comprend rien à ce que tu dis, mais enplus il a l'air de pensé que tu aimes ta tenue.

Babouchka se frotte les mains: "hi hi hi mon petiot il va sauver le monde!"
avatar
Satan
Modérateur
Modérateur

Messages : 4612
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 51
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Guylain
Rôle dans l'asso: Victime brutale
Titre Honorifique: Traitre en chef

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moscou, chez mamie

Message  Loubianka le Jeu 5 Fév 2015 - 17:09

En guise de salut j'offre une mine effarée à Zhangyú, ce même type que je croyais mort empalé dans mon appartement. Ca c'est pas mal. C'est donc ça un "Tèquán", une sorte de clone immortel programmé pour certaines tâches spécialisées et sans réel cœur humain ? C'est ce que Ho avait du vouloir dire. Bon finalement je lui fais un petit sourire crispé.

Je m’assois pesamment sur le banc, content tout de même d'avoir eu droit à un peu d'admiration de la part de Merinda. La pauvre n'a pas gagné le gros lot avec les fringues du Tèquán insensible. Chacun ses soucis en l’occurrence ... le mien sera de trouver une trousse à pharmacie pour m'occuper de mes échardes. Je souris intérieurement en réalisant que ce sont mes seules blessures après la nuit de fous qu'on a passé.

Je fouille dans les boites de conserve, à la recherche de cornichons marinés, de saucisses, anchois ou autre. Évidemment la bouteille de vodka me laisse rêveur mais l'odeur de camomille me remet sur le droit chemin.

Pendant que ça papote chiffons, j'attrape une bouteille d'eau (c'est plus sage) et la débouche. Je hoche la tête aux propos de l'Australienne et après quelques gorgées je reporte mon attention Olga Vassilievna, toute frétillante. Mes joues rosissent un peu.

-"Je le fais pour toi, babouchka. Ce que tu veux, Dieu est en train de le vouloir. J'ai juste suivi tes ordres."

Dis-je faussement modeste dans mon anglais boiteux. La gamine s'est éloignée pour se reposer mais tout de même ce ne serait pas sympa de l'exclure linguistiquement alors je poursuis mes efforts.

-"Ho a demandé pour des nouvelles de toi. Il disait un gros lot de compliments dans ta direction."

Je jette un regard à Zhangyú pour voir si ça le fait réagir. Puis moi-même je repense aux prévisions ridicules de Ho concernant mon couple avec la petite et le rouge s'étend sur mes joues. Encore un petit coup d'eau tiens.

-"Il disait il était capable de nous trouver des personnes alliées contre le mal, contre les forces primaires. Merinda connait déjà des personnes alliées. Ho n'a pas dit si beaucoup de choses intéressantes... Il a seulement confirmé ce que Merinda déjà savait : des personnes alliées sont à San Francisco lesquelles d'elles nous allons rejoindre. On ne sait même pas où elles sont exactement."

Et c'est vrai qu'en y réfléchissant bien, à part nous faire manger des nouilles ignobles, lorgner sur les fringues coquines de mon aïeule et baratiner quelques prophéties frivoles, il ne nous avait pas appris grand-chose le vénérable oracle.

A moins qu'un détail ou plusieurs m'aient échappés ...

Je farfouille pour trouver des couverts ou un couteau. j'ai faim.

-"Ah si, il a parlé d'un type avec moustache, un type mauvais. Une fille avec lui serait bien. Cela est merveilleux comme information."

J'épargne à mon aïeule le "shlyukha" baveux de l'autre ancêtre. Non décidément mieux vaut arrêter d'y penser.
avatar
Loubianka

Messages : 321
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Lou
Rôle dans l'asso:
Titre Honorifique:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moscou, chez mamie

Message  Shikata ga nai le Ven 6 Fév 2015 - 0:03

Je suis claquée, mais j'ai rien mangé depuis la saleté que le vieux Ho a essayé de faire passer pour de la bouffe.
En plus Mist piaille doucement, je crois qu'elle aussi a faim.
J'ai également envie de bouder, mais ça s'rait pas sympa pour Monsieur Arkadi. En plus les deux autres ils me calculent à peine.
J'ai le ventre qui gargouille et au bout de cinq minutes je me résigne à ne pas pouvoir dormir tout de suite.

-"Rha j'arrive pas à dormir"

Poussant un soupir je fouille pour voir si j'ai toujours le petit sac étanche dans lequel j'ai mis le reste de la barre de céréales et l'ipod.

Si je les trouve je donne un autre bout de la barre céréale/poisson à Mist et tente de retrouver le morceau qui me concerne.

Je descends ensuite du filet.
-"Dites M'sieur Ark. S'il vous plaît, je peux avoir un peu de bouffe ?"

Si j'ai retrouvé l'ipod et qu'il fonctionne je lui passe pour qu'il écoute.
Dans tout les cas je lui fais un sourire et m'installe pour un moment à côté de lui.

-"On fait une bonne équipe vous trouvez pas ?"

Je lève la main pour un high five.
avatar
Shikata ga nai

Messages : 1416
Date d'inscription : 09/01/2010
Age : 38
Localisation : Planète Terre

Feuille de personnage
Nom IRL :: Frédéric
Rôle dans l'asso: Pascal de rechange
Titre Honorifique: Pacifiste extrêmiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moscou, chez mamie

Message  Satan le Ven 6 Fév 2015 - 9:04

Pendant ce temps l'avion s’élève dans le ciel. Babouchka goûte délicatement sa mixture en faisant danser son dentier entre ses gencives, comme font les vieux lorsqu'il devient gênant. Manque de bol c'est le moment précis ou elle veut te répondre et il tombe dans la boite de cornichon ouverte. Elle te répond tranquillement pendant qu'elle explore le pot de ses vieux doigts arthritiques.

-" Che ne chont pas mes ordres à moi, Arkadi, mais des DIOUX. DES dioux! Vous voila chur le ssemin de la vrerité, ou vous oilez devenir des dieux, ou mourir comme des cheros..."

Elle fait une grimace lorsqu'elle remet ses dents en place, puis prend quelques temps pour passer sa langue sur le dentier, semblant perdue dans ses pensées. Le gout acre lui fait pleurer ses yeux délavés

-"Oncle Ho ne se trompe jamais, mais ça ne veut pas dire qu'il cause beaucoup. Arkadi tu reviens rouge pivoine si Babouchka dit vrais ça veut dire que toi et la jeune fille..... Mais je suis sur qu'il en a dit beaucoup plus que tu crois; en général il déguise ses prophéties sous un charabia de marchand de nouille, car par un je-ne-sais- quoi mystique, lorsqu'il dit la vérité, les gens ne suivent jamais ses conseils. On les nomme les Cassandre, c'est le coût pour lire la vérité sur l'avenir. San Francisco est une grande citée capitaliste, mais je suis sure qu'on peut les trouver, vos amis; fais confiance aux Dieux mon poussin.
Et j'ai jamais aimé les gars à moustache de toute façon"

-"Rha j'arrive pas à dormir"


Mist est maintenant blottit sur un oreiller, son ventre bien repus des restes de la barre de céréale que tu as sorti Merinda. Il a d'ailleurs gaiement souillé l'oreiller après ça de contentement.

L'Ipod est bien là.
l'ipod:
En faisant défiler les morceaux, entre les Beatch boys, Still Nash, Metallica et des podcast de la boite à chimère, tu vois toute une liste de noms, et enfin tu vois un fichier audio au nom de Melinda. Tu mets les écouteurs, et tu entends d'abord le chant des baleines, enfin une voix:

-" Bonjour, fille. Je suis Ton père (respiration à la darth vador)....hum, pardon. Oui, tu dois te poser des questions. Et bien figures toi que je suis vraiment ton paternel; enfin pas le vrais avec ta maman et tout, mais je t'ai adopté. Sur demande de ton frère.
Oui, je sais. Tu es crédule. Mais sache qu'une guerre va bientôt débuter, et que j'avais besoin d'agent comme ton frère. Bon je savais pas qu'il serait aussi lourd à réclamer que tu rejoignes nos rangs, mais voilà, c'est fait! Tant mieux d'ailleurs, je vais avoir besoin de toi. Ton frère a été capturé, il va falloir bosser ensemble pour le délivrer
Je suis Bob. Ou NJord, si tu préfères, c'est moins commun. Je suis un Dieu. Oui, tu as bien entendu, un Dieu, et te voilà ma fille, un scion! Je sais, c'est ouf, mais crois-le, et vite, car ton monde va changer. Maintenant que tu as eu la Révélation, tu vas devoir entrer dans le grand jeu du Destin et accomplir ce qui doit être. C'est le Jeu, on y peut rien. Je sais que c'est injuste et que n'as rien demandé, mais tu pourras pourrir ton frère quand tu l'auras retrouvé.
Oui, je suis le Dieu scandinave de la prospérité, la mer et le feu; bref, les forces vives de l’Océan. Et tu hériteras de tout cela peut-être. Je m’excuse de ne pas pouvoir être la à te parler, mais m'approcher t'es impossible, car tu en mourais instantanément; pour pouvoir me parler, il te faut augmenter ta légende, devenir un Héros!
J'ai laisser du matériel pour t'aider dans ta tache. Pour l'instant la situation mythico-politique est complexe, et réclame plus d'attention que je peux t'en donner à travers ce simple message audiophonique. Va voir Shawn, c'est un de tes frères. Il t’emmènera là ou quelqu'un pourra t'aider.
Encore désolé de ne pouvoir te serrer dans mes bras ma fille, mais tout cela peut se résoudre au mieux si tu fais ta part. Tu vas affronter des choses horrible et puissantes; tu devras te trouver des alliés pour t'aider. Pars maintenant, et que la bénédiction de la mer te suive à jamais"
Vous entendez un grand coup sur la carlingue de l'appareil lorsque tu as la main en l'air. Puis le silence se fait; les moteurs s’éteignent, et pourtant vous voler tranquillement et docilement. D'ailleurs le chinois pose ses écouteurs et viens à l’arrière s'accroupir prés d'Olga, le sourire aux lèvres, la dévisageant telle une déesse de beauté.

Vers l'avant, confirmé par les bruits lointains, vous voyez qu'une énorme tempête de grêle, d’éclairs et de nuages du plus mauvais augure semble entourée l'appareil; pourtant rien ne semble l'atteindre, vous nagez dans une mer de tranquillité au milieu de la tempête.
Et, vous voyez la tête d'un volatile au très long cou d'une taille titanesque au dessus du cockpit! Par un hublot, vous vous rendez compte qu'un oiseau gigantesque porte l'avion entre ses serres au milieu de la tempête...
avatar
Satan
Modérateur
Modérateur

Messages : 4612
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 51
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Guylain
Rôle dans l'asso: Victime brutale
Titre Honorifique: Traitre en chef

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moscou, chez mamie

Message  Loubianka le Ven 6 Fév 2015 - 16:19

Des dioux, des dioux ... oui j'ai compris. Je regarde respectueusement ma grand-mère malgré le comique de situation. Comique qui vire au tragique. J'ai une pensée dépitée pour l'innocente boite de cornichon, maintenant souillée par la salive de l'aïeule. Sa maladresse m'exaspère au plus haut point. Ne peut-elle faire attention ??

Je ne fais aucun commentaire sur celui qu'elle fait de mon teint inhabituel. Par contre elle doit avoir raison sur l'oracle, il faudra faire un vrai effort de mémoire pour décoder ses gestes et paroles les plus futiles.

Puis voilà la gamine qui revient, un peu dans le pâté. Je me pousse bien sûr pour lui faire de la place et me saisit un peu gauchement de l'oreillette qu'elle me tend. J'aime pas trop ça, qu'est-ce qu'elle veut ? Bon pour ne pas la contrarier je la mets à mon oreille mais un peu gêné.

Pour faire diversion je lui montre la collection de boites de conserve que j'ai étalée sur la table. Miam. Un peu brut mais ce sera toujours meilleur que les nouilles cuisinées de Ho.

-"Bien sûr quelle boite tu préfères ? Heu ... poisson avec tomate ? Saucisses faites de porc ?"

Je ne connais pas sardine en anglais. J'ouvre et j'inspecte olfactivement. Et mon estomac entame un concert de réjouissances. Ben oui j'ai faim. Je tends une fourchette à ma voisine. Mais ça me gêne quand même.

Mon coeur rate un battement quand le geste victorieux de Merinda s'accompagne d'une secousse de la carlingue. Tout s'arrête comme si l'avion était en suspension, et Zhangyú nous rejoint. Tranquille le pilotage automatique ! Le rouge de mon visage a été remplacé par du blanc. Je regarde par la vitre et j'aperçois ... un drôle de monstre.

[russe]-"Dieu tout puissant..."

Je reste quelques instants éberlué devant cette chose et la tempête au fond, puis me rassois.

-"Babouchka de qui appartient cet oiseau très gros ? Encore à un de tes amis ?"

J'écoute un peu ce qui se passe dans l'écouteur de Merinda tiens. Et je pique une sardine au bout de mon couteau. Faim.
avatar
Loubianka

Messages : 321
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Lou
Rôle dans l'asso:
Titre Honorifique:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moscou, chez mamie

Message  Shikata ga nai le Ven 6 Fév 2015 - 18:07

Fuck, c'est quoi ce bordel encore ?

-" Wow, c'est quoi cet oiseau ? Un Electhor (Zapdos) ? C'est votre ami madame ? Trop cool en tout cas."

Je prend une sardine et mange avec les doigts tout en m'approchant du hublot pour mieux voir l'oiseau.
avatar
Shikata ga nai

Messages : 1416
Date d'inscription : 09/01/2010
Age : 38
Localisation : Planète Terre

Feuille de personnage
Nom IRL :: Frédéric
Rôle dans l'asso: Pascal de rechange
Titre Honorifique: Pacifiste extrêmiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moscou, chez mamie

Message  Satan le Dim 8 Fév 2015 - 1:15

Olga a l'air agacé par la jeune fille. "- C'est 南方朱雀, l'oiseau vermillon du jeune, petite"

Puis elle s'adresse à toi, Arkadi, d'une manière plus douce. Tu trouves sa voix bizarre, avant de te rendre compte qu’écouter l'ipod de Merinda n'a pas empêché Babouchka de commencer de parler

"-..... ..... .. .. ..... ..... du ciel, mon petit. Un allié que j’avais lorsque moi aussi je parcourais le monde pour lutter contre les forces maléfiques, mon petit. Ah, quelle chance tu as, la jeunesse, l'aventure, le combat! Comme j'aimerais revenir à l’époque....(elle reste quelques secondes perdues dans ses pensées). Dieu tout puissant? Quel dieu tout puissant? Apprend à dire DieuX tous puissant, mon poussin, si tu veux pas en vexer un!
Cet animal est ma créature, car telle était le terme qu'on employait nous autres. Pour m'aider dans ma lutte. Toi aussi tu en as peut-être un?"

Babouchka regarde autour d'elle, comme si elle cherchait quel animal avait pu se cacher dans la carlingue. Puis ses yeux se fixent sur Mist. Son regard va de celui-ci à Merinda, qui à la bouche pleine de sa sardine pleine d'huile.

"- Hum bref, tu verras bien. Ton père a bien du te filer des trucs, non? C'est vrais qu'ils sont un peu radin ces rackis, j'me souviens y'a longtemps..."


Vous pouvez interrompre babouchka pendant son radotage sur son passé qui n'a aucun intérêt. Sachez juste que petit à petit le bercement du vol silencieux, le bruit de la tempête au loin et la fatigue va vous pousser tout doucement dans les bras de Morphée...
A ce moment là, vous récupérerez vos points de volonté et de conviction dépensés. Quand à votre légende, vous la récupérez car votre exploit va être rapporté dans les journaux et sur le net, et si vous continuez comme ça votre légende augmentera au delà du seuil de départ, augmentant vos pouvoir set vos dons



avatar
Satan
Modérateur
Modérateur

Messages : 4612
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 51
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Guylain
Rôle dans l'asso: Victime brutale
Titre Honorifique: Traitre en chef

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moscou, chez mamie

Message  Shikata ga nai le Lun 9 Fév 2015 - 10:49

Mmm, rien compris à ce qu'a dit la vieille, mais je vais faire comme si.

Je lui répond, la bouche pleine, en continuant à observer l'énorme oiseau quelques instants.

-"Kay M'dame, m'ci pour l'info"

Je m'arrête d'écouter quand elle commence à radoter et me dirige vers la table pour prendre une bouteille d'eau et m'essuyer la bouche et les mains.

Ensuite je fais un bisou sur la joue de M'sieur Arkadi.

-"Nuit !"

Sans attendre sa réaction je file me réinstaller, avec la couverture et la bouteille, dans un filet. Je tente d'ouvrir une caisse par curiosité pour voir Bob sait quoi ils ont bien pu mettre dedans, puis me met en boule pour dormir.
avatar
Shikata ga nai

Messages : 1416
Date d'inscription : 09/01/2010
Age : 38
Localisation : Planète Terre

Feuille de personnage
Nom IRL :: Frédéric
Rôle dans l'asso: Pascal de rechange
Titre Honorifique: Pacifiste extrêmiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moscou, chez mamie

Message  Satan le Lun 9 Fév 2015 - 15:19

J avais oublié

L'oiseau est immense ! Ses ailes depassent celles de l'avion et battent à un rythme lent et régulier, presque hypnotique, mais en tout cas apaisant. Ce que tu peux voir de son ramage est une espèce d'irradiation rougeatre, aux reflets métalliques. Seul son long cou de vautour est visible, le plimage est blanc crème, et semble doux et soyeux. Enfin sa tête qui devance l'avion d'une dizaine de mètres est celle d'un pinson, roitelet ou rouge-gorge: toute ronde, au bec assez court, et parfois tu vois briller son oeil lorsqu'un eclair vient s'y refléter. Sa beauté te laisse sans voix, il a un quelque de chose de magique ou de divin qui émane de lui. Et lorsque tu entends Mist roucouler dans son sommeil, tu as l'intuition que l'un parle à l'autre. S'il existait un dieu des oiseaux, il serait devant toi...
avatar
Satan
Modérateur
Modérateur

Messages : 4612
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 51
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Guylain
Rôle dans l'asso: Victime brutale
Titre Honorifique: Traitre en chef

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moscou, chez mamie

Message  Loubianka le Lun 9 Fév 2015 - 18:38

L'oiseau majestueux et étrange était donc un "allié" de Babouchka, pensé-je en mâchant mon bout de saucisse en boite.

-"Wah c'est ta créature ça ? Mais qu'a-t-elle été en train de faire pendant tout ce temps ..."

Dis-je à mi-voix, plus pour moi-même que pour l'aïeule qui s'égare encore et semble jauger avec dédain le misérable oisillon de Merinda.

Stop, il faut que j'arrête d'essayer de faire coller la vie "normale" de babouchka avec sa vie héroïque. Pure perte de temps. Je me sens presque blasé de ce double jeu qu'elle a joué tout ce temps, mais la contemplation du bout d'oiseau divin géant atténue cette amertume et me laisse indulgent.

Pendant que babouchka blablate et que je dis oui-oui de temps en temps pour nourrir la flamme, je triture vaguement cette cravate qui est mon héritage. Il y a des choses à faire avec, peut-être bâillonner la vieille pie ?

Non non soyons orthodoxe.

Je suis pris par surprise par le bisou intempestif de Merinda et bredouille un bonne nuit en anglusse pas du tout audible. Elle aurait du prévenir ! Bon c'est juste pour me remercier de lui avoir sauvé la vie, le vieux tordu chinois ne peut avoir raison.

Je fais semblant de rien et me concentre sur le rangement de la table (en continuant les oui-oui).

C'est comme si toute la fatigue de cette nuit-journée me tombait dessus d'un coup. Epuisé je me cale entre la paroi, la table et le banc en m'enroulant dans une couverture. La tête sur ma main, le coude sur la table, je m'affaisse sans y penser et m'endort dans une position inconfortable, abandonnant Olga Vassilievna dans son monologue.
avatar
Loubianka

Messages : 321
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Lou
Rôle dans l'asso:
Titre Honorifique:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moscou, chez mamie

Message  Satan le Mer 11 Fév 2015 - 17:21

Votre sommeil est divin. A part deux trois reveils intempestif, lorsque Babouchka tente de maitriser Mist qui lui assene des coups de bec entre les bigoudis, ou lorsque ses ronflements atteigne le niveau sonor de l avion au décollage, vous dormez extrêmement bien, avec cette vision de Mist posé sur la tête d'Olga endormie.

Mais le reveil est rude! Le vent hurle à vos oreilles, le froid intense vous enserre de ses doigts! Vous voyez les coucertures et le reste qui volent partiut à travers la carlingue. L avion tombe, lorsque le rugissement des moteurs vient s associer a cekui du vent. Vous voyez le chinois qui tire sur le manche pour redonner son assiette à l'avion.

Mist est blottj dans tes bras Merinda, sans cela il serait emporté par la bourrasque.

Il fait jour. Babouchka est penchée sur toi Arkadi, le sourire aux levres, un casque sur la tête et un parachute dans les mains.
Elle te fait des signes et te pousse vers l'arrière de l'avion grand ouvert. Tu t agrippes, tu tentes de te faire comprendre malgré le bruit, mais rien n'y fait: elle te pousse vers l exterieur.

A toi Merinda elle te jette négligemment un parachute...qui par le vent est dévié et file vers l'extérieur. Or sur son chemin Arkadi prend de plein fouet le sac qui lui fait perdre l'equilibre, et cela suffit à le faire emporté à l'extérieur avec un visage béant d effroi.

Olga te montre les autres parachutes que tu avais vu la veille dans les caisses Merinda, puis rafermis la jugulaire de son casque et se jette dans le vide à la suire de son petit fils.
Pas de bol, sa seconde pantoufle echappe à son pied, l'objet est trop petit pour que tu le vois avant qu il ne vienne se mettre en travers de ton visage, collé par le vent
avatar
Satan
Modérateur
Modérateur

Messages : 4612
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 51
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Guylain
Rôle dans l'asso: Victime brutale
Titre Honorifique: Traitre en chef

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moscou, chez mamie

Message  Shikata ga nai le Mer 11 Fév 2015 - 18:44

-"Bordel, fait chier, c'est quoi ce putain de plan pourri encore."

Je me débarrasse de la pantoufle et me rend compte rapidement qu'il n'y a plus personne pour m'écouter.

Je cours vers les caisses et choppe un parachute.
Ensuite je fais rapidement le tour de la soute des yeux pour voir si je trouve une combi et un casque.

Si c'est le cas je met le casque et accroche la combi autour de moi par les manches et les jambes.
On verra plus tard pour l'enfiler.
Si au bout de trente secondes je n'ai rien trouvé je prend juste le temps de coincer Mist dans mes vêtements avant de sauter dans le vide tête vers le bas en tenant le parachute contre moi.

Je pars en piqué pour descendre un peu plus vite que M'sieur Arkadi et le rattraper en chute libre (agi 6).

D'après ce que j'ai vu à la télé, c'est un peu comme nager, mais dans l'air. Pas de meilleur moment pour voir si c'est le cas.

Je tente de contrôler ma chute (agi 6) pour m'approcher de lui et lui enfiler consciencieusement une bretelle du parachute (dex 2 +1 point de volonté) avant de l'aider à passer la seconde.

Je fait un sourire au cas où il regarderait mon visage.
J'espère que ça le rassurera et qu'il se calmera ; ça m'aiderait bien pour qu'il mette correctement ce truc.

Fait chier l'ancêtre c'est pas à moi qu'il fallait balancer un parachute, mais à son petit fils. Avec mon privilège, même en tombant d'ici je ne vais pas me faire mal.

________________________________________________________
Convictions :courage 0, endurance 1, expression 0, loyauté 0

Volonté : 6/7
Légende : 1/1
avatar
Shikata ga nai

Messages : 1416
Date d'inscription : 09/01/2010
Age : 38
Localisation : Planète Terre

Feuille de personnage
Nom IRL :: Frédéric
Rôle dans l'asso: Pascal de rechange
Titre Honorifique: Pacifiste extrêmiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moscou, chez mamie

Message  Loubianka le Dim 15 Fév 2015 - 19:02

Le réveil est brusque. Après d'étranges secondes d'agacement et de paroles vaines, me voilà proche de l'évanouissement en plein milieu de la stratosphère.

Complètement déphasé et certain de ma mort prochaine, je vois le sourire de Merinda venu du ciel, j'essaie d'enfiler ce maudit sac. (dex 2) Un parachute !

Réveille-toi Arkadi Soukine ! Mais pourquoi les dieux m'ont-ils donné cette folle de babouchka au lieu d'un petit oiseau sympathique et bienveillant comme celui de l'Australienne ? Ne suis-je pas la victime d'un petit-infanticide ?

Pas le temps de réfléchir à ces questions, surtout si ce sont mes dernières secondes de vie. Grâce à l'intervention gracieuse de ma compagnonne je rassemble le sang froid du matin qu'il me reste, en me concentrant uniquement sur les fonctions de ce parachute. Il doit y avoir une poignée assez simple à tirer d'un coup sec dès qu'il sera en place. (int 4)

Et tout rentrera dans l'ordre et l'harmonie sur la terre comme au ciel.
avatar
Loubianka

Messages : 321
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Lou
Rôle dans l'asso:
Titre Honorifique:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moscou, chez mamie

Message  Satan le Dim 15 Fév 2015 - 20:36

Vous vous tenez mutuellement pour que Merinda tu aides Arkadi a enfiler son parachute. Vous êtes tres proches, Arkadi tu vois Merinda qui te souris, ses grands yeux dans les tiens pour te dire que c'est fait, tu es sauf. Vous restez quelques instants à chuter ainsi, la combinaison de Merinda mise à la va vite qui laisse deviner certains de ses atouts durcis par le froid ( Razz)

Enfin vous vous liberez, pour tenter de contrôler plus ou moins votre chute. Vous pouvez voir Babouchka battre des bras, l'air coléreux sous son casque trop grand, sans doute que sa tentative de sauver elle-même son petit fils a été battu par la célérité de Merinda. D'ailleurs elle même a un petit soucis avec son arthrite

Merinda tu commences a comprendre pourquoi des gens aiment ce sport. Quelques bonnes sensations, mais tres vite ca te semble vide. La mer houleuse avec ses pieges et ses mouvements sont incomparablement plus joinsif que juste tomber!

En bas, vous voyez une ville se deployer. Tu vois une large baie, mais la mer te semble un mauvais choix pour les deux autres. Sortir de la ville semble trop difficile. Il vous reste un point vert, qui devient vite une colline au centre de la ville, entouree d arbres verts, avec un lac au centre. Tu as meme l impression de voir une cible d atterissage naturelle.
avatar
Satan
Modérateur
Modérateur

Messages : 4612
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 51
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Nom IRL :: Guylain
Rôle dans l'asso: Victime brutale
Titre Honorifique: Traitre en chef

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moscou, chez mamie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum